Rejoins-nous et découvre le Pensionnat Fujime où les membres y sont précieux
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je me mets les doigts dans une prise électrique ~ [PV Alekseï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yama Hiruma

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 29/05/2013
Localisation : Dans mon hôpital psy ~

Je suis ...
Je suis : un ornithorynque ! (avez vous remarqué que dans Ornithorynque il y a onri ? Horny ? °^°)
Spécialisation: TUER HAHHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA *brique*
Âge: Bonjour !

MessageSujet: Je me mets les doigts dans une prise électrique ~ [PV Alekseï]   Ven 31 Mai - 21:13



Pourtant, il fait beau. Pourtant, j’aurais juré qu’il faisait beau. C’est pas possible ça. Il y a deux petites minutes, car oui, les petites minutes existent tout autant que les grosses d’ailleurs, juste deux petites minutes, il faisait beau. Alors, pourquoi maintenant non ? Je voulais sortir moi !
Alors qu’une jeune fille blonde était sur le palier, prête à s’élancer dans la découverte de sa nouvelle ville, une pluie battante avait soudainement fait apparition sur le quartier. Une pluie vraiment impossible à tenir, on ne voyait presque plus rien si ce n’est qu’un rideau d’eau projetée vitesse grand V. Yama rentrait donc bredouille et un peu déçue. Même si de temps en temps elle tapait un peu contre le sol avec son pied, pour expulser un peu de colère, histoire de ne pas exploser. Blondie traina ses guibolles jusqu'à une chaise qu’elle traina elle-même jusque devant la fenêtre. La puis s’arrêterait bien à un moment ou un autre.

J’en ai marre, je ne sais pas quoi faire et en plus avec ce temps, il fait sombre dans la maison, et je n’ai pas encore l’électricité ... vers 18 heures elle sera opérationnelle qu’ils m’ont dit. Oui ben pour le moment je ne sais pas quoi faire, je n’ai ni consoles, ni jeux de société pour un, tu me diras quel paradoxe, ni ipod, mp3, télévision, ordinateur. Rien. Le vide le néant. Bon. Et bien je vais m’ennuyer. MAIS NON ! Mes mains sont toujours là pour faire les bonhommes en fils de fers, youhou prends ça !

Tandis qu’elle jouait avec ... ses mains ... la pluie venait de s’accentuer encore. Et oui, pas de chance pour elle, enfin bon elle râlera juste un peu plus, elle trouvera ses mains et jouera come ne enfant.

Après avoir passé quelques minutes à jouer, je levais mon nez de mes préoccupations, aussi distrayantes soit-elles, pour voir un peu si la pluie s’était dissipée. J’arrivais alors à voir une masse qui bougeait. Un jeune homme, qui courait sous la pluie, le manteau au dessus de sa tête pour se protéger. Il s’était arrêté à la maison juste en face la mienne. Qu’elle coïncidence, je m’ennuie, et un gars déboule pour me distraire, comme c’est drôle et bien tombé. Seulement lui n’a pas de palier couvert, et il semble bien galéré à trouver ses clefs, je suppose que ce sont les clefs. Quelques minutes de fouilles plus tard, rien toujours rien. Il s’assit alors sur le palier de sa porte, un peu surélevé, mais l’on voyait bien qu’il n’arrivait guère à se protégé de la pluie.

Ni une ni deux, Blondie se leva et ses jambes coururent vers la porte d’entrée.

- OOOOY ! Cria t-elle pour se faire entendre du vacarme. VIENS DE PROTEGER ICI !

Oui, Blondie est le genre à inviter des gens inconnu chez elle. Blondie est un peu insouciante, mais on l’aime bien pour ça ~




Spoiler:
 


Dernière édition par Yama Hiruma le Jeu 29 Aoû - 12:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alekseï Chinski

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 29/05/2013
Localisation : Erre sur Westeros \o/

MessageSujet: Re: Je me mets les doigts dans une prise électrique ~ [PV Alekseï]   Sam 1 Juin - 15:41

Râler, râler et encore râler. C’était à peu près l’activité qui avait le plus rempli la journée d’Alekseï. Ce dernier revenait du centre-ville, après qu’on lui ait donné l’obligation d’y aller faire deux trois courses. Evidemment, qui disait aller faire les courses disait se lever, marcher, revenir. C’était trop d’effort physique en un coup. Mais le caractère dictateur de sa mère l’avait directement fait changer d’avis. Après avoir mis une éternité à faire ses lacets, chercher des centaines d’excuses pour retarder sa sortie, le jeune garçon avait quitté la banlieue pour venir en pleine ville.

Un sac plastique rempli à craquer dans une main, et dans l’autre une pièce de monnaie qu’il lançait en l’air à intervalles régulières. Il arrêta quelques minutes plus tard, trouvant plus sage de la ranger dans une des poches de son jean. A la place, il préféra arracher un morceau de la baguette qui dépassait de son sac. Il reviendrait chez lui avec quelque chose déjà entamé, pourquoi pas. Tout en marchant et en grignotant, il songeait au lendemain. Ce serait son premier jour de cours, après un an où il n’en avait pas eu. De plus, arriver dans un établissement en cours d’année, entouré de personnes inconnues n’avait pas tellement de quoi être rassurant. Alekseï resta pensif un moment. Il craignait de ne pas réussir à s’intégrer. Et de toute façon, il savait qu’il était foutu au niveau des études. Il était loin d’être idiot, mais le jeune homme y mettait de la mauvaise volonté. Réfléchir et se creuser la tête étaient trop épuisant.
Une goutte d’eau qui s’écrasa sur son nez le sortit de ses pensées. Il leva la tête vers le ciel, et constata que le bleu avait complètement disparu, ayant laissé place à de gros nuages gris menaçants. Ca ne sentait pas bon ça, pas du tout. Le garçon marmonna, tout en accélérant le pas. Il ne voulait pas rentrer trempé, quoique tomber malade pour le lendemain pouvait ne pas être une si mauvaise idée après tout... Il avait l’impression que plus il avançait, plus la pluie s’intensifiait. Et pour en rajouter une couche, il n’avait pas pris sa veste avec capuche. Raison de plus pour confirmer qu’aller en ville à pied était une mauvaise idée.
Essayant de garder ses achats au sec, Alekseï les déposa sous le porche de la porte. Il s’essuya le front d’où gouttaient ses cheveux. Il n’aurait plus qu’à ouvrir la porte et... A part la pièce de monnaie de tout à l’heure, il n’y avait rien. Il fouilla frénétiquement ses poches, c’était le néant. Il devait les avoir oubliées à l’intérieur, et à cette heure-ci, il n’y avait personne à la maison. Super, il venait de s’enfermer dehors, sous une pluie battante. Il rabattit le haut de son manteau sur sa tête, même si ça ne changeait pas grand-chose, et chercha un abri des yeux. Le seul moyen était de se coller contre le mur pour essayer de s’abriter un peu, en vain. C’était pas terrible.
Il remarqua que quelqu’un de l’autre côté de la rue lui faisait de grands signes. Il fronça son nez, plissa les yeux pour essayer d’y voir clair. Si c’était le seul moyen de se protéger de cette maudite pluie... Allons-y. Il traversa la rue en courant, sans regarder si un véhicule arrivait. Il irait au bruit, tant pis. Une fois arrivé sous le petit abri qu’offrait l’immeuble d’en face, il ôta son manteau pour le remettre correctement. Il salua la jeune fille d’un regard.

- Temps merdique hein, on est censés être en plein printemps, j’y comprends rien grogna t-il. J’espère que les surgelés craignent pas trop la pluie se mit-il à rire.

Il s’appuya contre le dos contre le mur, soupirant.


Dernière édition par Alekseï Chinski le Lun 3 Juin - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yama Hiruma

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 29/05/2013
Localisation : Dans mon hôpital psy ~

Je suis ...
Je suis : un ornithorynque ! (avez vous remarqué que dans Ornithorynque il y a onri ? Horny ? °^°)
Spécialisation: TUER HAHHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA *brique*
Âge: Bonjour !

MessageSujet: Re: Je me mets les doigts dans une prise électrique ~ [PV Alekseï]   Dim 2 Juin - 16:51





- Temps merdique hein, on est censés être en plein printemps, j’y comprends rien grogna t-il. J’espère que les surgelés craignent pas trop la pluie se mit-il à rire.

Un petit sourire vint se peindre sur les lèvres de Blondie, elle sentait qu’elle allait bien l’aimer ce petit mec. Il rit, et ça c’est plutôt cool pour elle. Parce que avant elle connaissait un jeune homme qui avait l’air normal et pourtant Dieu sait qu’il lui a fallu des jours entiers avant qu’il ne s’ouvre ne serait-ce qu’un peu. Mais en arrivant au pensionnat elle n’avait plus eu de réponse de sa part, peut être était-il un peu en colère. En même temps ça se serait comprit, vu l’asocial qu’il était, se faire de nouvelles relation ce n’est pas vraiment simple, pas que ça le dérange mais ça doit modifier ses habitudes, et ça doit le souler. « Aller Huitre-man, tu vas pas bouder éternellement quand même », pensa t-elle.

- Viens te sécher et mettre tes aliments à l’abri avec toi ! Sourit-elle. Elle espérait néanmoins que l’électricité ‘était mise. « Dieu si t’existe steu plait, steu plait, steu plait ! » Priait-elle silencieusement. Espérant qu’il l’écoutait et qu’il l’aiderait, elle à fait une bonne action en plus non ? Enfin nous savons tous que le chantage ne marche pas avec Dieu !

- Je reviens ! Je te laisse faire comme chez toi en attendant ! Lança Blondinette avant de s’élancer au premier étage, telle une fusée. « Vite salle de bain, vite serviette, vite escalier », c’était plus dans l’action que dans la réflexion pour son cerveaux en ce moment même. Aussitôt dit, aussitôt fait, elle réapparu comme elle venait de disparaitre. C'est-à-dire par l’escalier. Mais une serviette dans les mains, voir deux. Elle n’avait pas prit de robe de chambre de peur de paraitre un poil pédophile. En revanche, quelques vêtements de son frère étaient à son bras. Ben oui, parfois ça sert d’avoir un frère, héhé ! Il ne lui en voudrait pas, c’était des affaires trop petites pour lui, mais parfaitement à la taille du garçonnet devant elle. Elle le savait, c’était une évidence. Blondie à un compas dans l’œil elle peut te donner une taille au millimètre près à des kilomètres. Les myopes ne l’aiment pas vraiment ... HAHA bref.

J’ai quand même de la chance, le seul jour ou j’aurais pu m’ennuyer à mourir, un gars, qui plus est mon voisin d’en face, vient m’aider à m’amuser. Hum, ça fait un peu pervers dit comme ça ... enfin il s’en remettra hein. Il faut bien commencer un jour yaha !

Blondie est un peu bête. Celle-ci s’approcha du garçon.

- Tu attrapes ? Questionna-t-elle. Attendant qu’il soit bien réceptif et en accord. Une fois fait, elle lui lança le tout, serviettes, fringues.

Et hop, la voila parti vers le compteur électrique. « Ça marche ! » Elle sauta littéralement de joie dès qu’elle vu ça mais se remit d’aplombs assez rapidement, sinon il allait se poser des questions. La petite rentra alors dans la cuisine-salon, où elle avait laissé le jeune homme.

- Je vais te montrer la salle de bain si tu veux ! Pendant ce temps je mettrais la nourriture dans la frigo ! Héhé ~

Elle s’arrêta un peu avant de reprendre.

- Je m’appelle Yama ! Enchantée ! Et toi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alekseï Chinski

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 29/05/2013
Localisation : Erre sur Westeros \o/

MessageSujet: Re: Je me mets les doigts dans une prise électrique ~ [PV Alekseï]   Lun 3 Juin - 16:17

Accolé au mur, et surtout cherchant un sujet de conversation qu’ils pouvaient partager tous les deux sans se connaître personnellement. Un sujet qui ne parlait pas de la météo comme 90% du temps entre deux personnes qui ne se connaissaient pas un brin, et quelque chose qui sortait de sa vie privée. Même s’il appréciait particulièrement quand une conversation tournait autour de sa petite personne. Mais tant qu’à faire bonne impression dès le départ, surtout que cette jeune fille en question s’avérait être sa voisine. Bien qu’il soit depuis un bout de temps déjà, il ne l’avait jamais remarquée. Peut être qu’elle venait d’arriver. Ou tout simplement, il ne passait pas son temps à inspecter ce qu’il se passait dehors. Il allait lancer le sujet sur les études, mais s’aperçut que sa voisine blonde avait disparu. Il fronça les sourcils, pouffant silencieusement se demandant comment elle pouvait s’être volatilisée de telle sorte. Elle réapparut à l’entrée de l’appartement, l’invitant à rentrer. Elle était un peu bizarre cette fille quand même, à peine après avoir avec quelqu’un elle lui ouvrait grand la porte. Alekseï resta stoïque un moment. Il commençait vraiment à cailler avec des vêtements trempés comme les siens. Il se retourna, et vit que le rideau de pluie était toujours aussi dense, bon sang qui aurait cru avoir un temps pareil fin printemps. De l’autre côté de la rue, il voyait le sac calé à l’abri sous le porche de la maison. De toute façon, il n’y avait personne avant un bon moment chez lui. Ses cousins étaient en cours, eux, et les adultes au boulot. En gros, il était le seul à ne rien glander de la journée, comme une larve attendant de se transformer en papillon. Papillon atrophié. Autant accepter plutôt que d’attendre sous la pluie pendant un bon moment.

Alekseï suivit les pas de la jeune fille, qui montait au premier étage. Il s’arrêta sur le palier, en face de la porte qui était restée grande ouverte. Il se pencha en avant, regardant de tous les côtés pour essayer d’apercevoir la jeune fille. Dont il ne connaissait rien d’ailleurs. Il espérait qu’elle n’allait pas le tuer comme dans les vieux films. Il toqua à plusieurs reprises, n’osant pas rentrer. Le garçon était plutôt amical et direct avec tout le monde, mais d’ici à rentrer chez quelqu’un qu’il ne connaissait pas du tout... C’était un peu mal vu quand même. Il resta planté là comme un arbre, affichant un petit sourire gêné. La blonde réapparut quelques secondes plus tard, les bras chargés de serviettes, vêtements... Alekseï lâcha un rire en la voyant se trimballer tout ça, mais s’arrêta quand il vit qu’elle lui lançait en pleine face. Sympa comme premier contact tiens. Il grimaça un peu, et se baissa pour ramasser ce qu’il avait laissé tomber. Si elle comptait jouer avec les réflexes du garçon, c’était foutu. Ce type avait un réel poil dans la main.

- Tu sais, j’ai pas besoin de tout ça hein, c’est gentil de ta part déjà de m’abriter le temps que ça passe ajouta-t-il.

En ramassant les vêtements, il remarqua qu’elle lui avait refilé des fringues masculines, ou du moins ce qu’il pu en déduire. A moins qu’elle préfère s’habiller comme ça. Il leva les yeux vers la blonde, un sourcil arqué :

- Tu vis seule ? Voir des fringues de mec chez une fille c’est assez original remarqua t-il en souriant. Et pour le sac il est abrité. Enfin, faut espérer.

Il jeta encore un regard derrière lui, vérifiant qu’il avait tout bien pris, question de ne pas laisser un vêtement supplémentaire sur le palier. Les voisins risqueraient de se poser des questions. Il s’essuya les chaussures sur le paillasson, et posa timidement les pieds dans l’appartement. Avant qu’il ne puisse dire quelque chose, la blonde s’était présentée. Ce n’était pas trop tôt. Il sourit, soulagé de savoir comment l’appeler désormais. Parce qu’à part la voisine, il ne voyait pas trop...

- Alekseï, enchanté aussi se contenta t-il de répéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me mets les doigts dans une prise électrique ~ [PV Alekseï]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me mets les doigts dans une prise électrique ~ [PV Alekseï]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « J'ai mis les doigts dans la prise. J'ai eu un coup de foudre pour l'adrénaline. »
» Saint Seiya Omega : Nouvelle série animée
» Et on se sort les doigts de la prise ! [avec Piupiute ♥]
» J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Fujime :: Centre Ville :: Maisons et Appartements-
Sauter vers: